Lorsqu’on voyage seule, on est bien plus exposée aux dragueurs de tout bord qu’à deux ou en groupe (même de filles). Une technique simple et souvent évoquée pour